Le culte du corps dans le fascisme hitlérien

« Passe ton chemin robot, il n’y a rien à voir ici »
Photo de chat n’ayant rien à voir avec l’article mais destinée à empêcher le robot Facebook/Twitter de vous censurer si vous partagez l’article sur vos comptes, à cause de la miniature de la vidéo que je vous partage, la remplaçant subtilement par cette photo de chatons.

Une fois n’est pas coutume, je souhaite partager avec vous une excellente vidéo sur le rapport au corps du National-Socialisme, que l’on pourrait généraliser sans trop faire de zèle à tous les fascismes nés entre la Première Guerre Mondiale et 1939.

Loin de n’avoir été qu’une idéologie raciste, le fascisme hitlérien entretenait un rapport à l’Histoire très particulier, issu du mouvement Völkisch (« mouvement du Peuple ») qui a donné naissance au National-Socialisme allemand. Si on connait sans trop de mal les prétentions « aryanistes » allemandes de l’époque, on oublie largement que cette idéologie admirait énormément la Grèce Antique, et en particulier le mode de vie équilibré que l’on pouvait y trouver à l’époque de Platon et Aristote, entre la pratique du sport, l’apprentissage culturel et la pratique de disciplines vivifiant l’esprit (rhétorique, éloquence, etc.).

Cette vidéo vous explique tout ça sans parti pris et avec une réelle pertinence, bref, un très bon travail sur un sujet largement oublié.

La vidéo « Le Culte du Corps nazi: entre musculation et eugénisme, sur la chaîne Ironquest
71 Total Views 1 Views Today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *